Comment présenter cette démarche à mon enfant?
Avec vos mots, comme à votre habitude. Informez le du rendez-vous et de la raison pour laquelle vous vous y rendez. Il est important qu'il entende votre inquiétude à son sujet, quelqu'en soit la raison, c'est une façon de lui montrer votre attention envers lui. Vous êtes avant tout dans une démarche bienveillante de prendre soin et non de moralisation. Aller chez le psy n'est pas une punition comme pourront l'interpréter certains. Il est également important qu'il comprenne que vous souhaitez apprendre à mieux le comprendre afin de l'aider. Le psychologue n'est pas un docteur, il n'est donc pas malade. C'est une personne extérieure et bienveillante à qui il peut raconter ses soucis, chez qui il fera des jeux qui l'aideront à se sentir mieux à l'école ou à la maison.
 
Comment se déroulent les entretiens ?
Le premier entretien se déroule en la présence du ou des parents. C'est un moment précieux de l'initiation à la thérapie où l'enfant apprécie l'écoute de son histoire et où les premières constations et interrogations quant à sa problématiques sont posées. Par la suite, l'enfant est reçu seul en entretien dans un cadre ludique et confidentiel. Les séances durent en moyenne 3/4 d'heure et sont médiatisées par des jeux (dessins, pâte à modeler, poupées, cartes, peinture, etc.) qui favorisent l'expression de l'enfant.
Régulièrement, un retour aux parents est effectué pour les guider. Il est important de savoir que l'enfant doit sentir l'implication de ses parents pour qu'un changement soit encouragé et effectif. Selon la problématique de l'enfant, il se peut que des séances de médiation familiale soient initiées par la suite.
 
 
Les partenaires
Le psychologue est aussi un "facilitateur de lien".​ Bien que les parents soient les premiers partenaires, dans un souci de bienveillance, il apparait primordial selon les besoins que le suivi permette un échange entre les différents intervenants (professeurs, pédiatres, orthophonistes, assistante maternelle, etc.) qui accompagnent l'enfant..