ENFANTS: POURQUOI CONSULTER ?      
 
On pourrait dire qu'il y a autant de définition de l'enfance qu'il y a d'enfants... 
 
Et les raisons qui peuvent conduirent à consulter sont diverses :
 
- Situation familiale en phase de changement ou conflictuelle
- Retard ou précocité intellectuelle
- Troubles du comportement (agitation, agressivité, hyperactivité, ...)
- Troubles psychoaffectifs et relationnels (inhibition, isolement, ...)
- Troubles de l'attention / concentration
- Troubles anxieux, TOC, phobies,
- Troubles du langage,Troubles du sommeil,
- Troubles alimentaires,
- Troubles des apprentissages, scolaires
- etc...
*Cette liste est non exhaustive. chaque enfant étant unique, ses difficultés le seront aussi.
 

Il faut savoir que l'enfant n'a pas toujours les outils, selon son âge, pour exprimer son mal être ou ses difficultés. L'appréhension de tout enfant est avant tout celle d'être différents des autres et donc "pas normal". Ce sont alors les adultes qui l'entourent (parents, famille, professeurs,...) qui devront poser les premiers mots d'après leur observation et qui devront initier la prise en charge et le rassurer dans cette démarche.
Selon la nécessité, seulement quelques consultations pscyhologiques seront suffisantes, parfois, un suivi thérapeutique plus long sera mieux adapté.
à savoir que le cadre de la thérapie est un espace d'acceuil ludique et apaisant, approprié aux jeunes enfants, adapté à leur besoin et qui tient compte de leur singularité.  
 
 
ADOLESCENTS: POURQUOI CONSULTER ?      
Pourquoi consulter ? 
 
Si l'adolescent expérimente cette crise par des comportements qui se situe dans les extrêmes
 
- Soit de manière explosive:
Opposition à l'autorité parentale virulente, fugue, agressivité, violence envers soi, absentéisme ou décrochage scolaire, consommation de stupéfiants, addictions, troubles alimentaires, etc...
 
- Soit de manière plus discrète :
Isolement, repli sur soi, manque de confiance en soi, difficulté relationnelle, chute des résultats scolaires, idées morbides, questionnements existentiels sur son devenir, etc...
 
 
Dans bien des cas, l'adolescent peut lui-même formuler une demande de consultation. Mais à l'inverse aussi, dans son mouvement de prise d'indépendance, l'ado va refuser toute aide venant de l'adulte, que ce soit par les parents, l'équipe pédagogique ou autres professionnels. C'est pourquoi, le premier rendez-vous, se fait avec le parent qui initie la rencontre. Souvent au coeur des conflits avec lui, il apparait important à ses yeux que le parent soit impliqué dans ce processus de changement... par la suite, il investira le dispositif de la thérapie seul, avec le cadre de confidentialité auquel il a droit et qui lui est bien nécessaire en cette période de construction identitaire