Pourquoi faire un bilan ?    

 
Pour les enfants et les adolescents, souvent, une consultation est motivée par un constat de l'école. L'attitude en contexte scolaire diffère de celle de la maison, les résultats scolaires ne semblent pas en lien avec ses potientialités et interrogent les parents ainsi que l'équipe pédagogique, une suspicion de précocité intellectuelle, un manque de concentration, une agitation exagérée, l'ennui, un manque de confiance, une démotivation, un blocage, une peur de l’échec, etc. sont des raisons qui peuvent motiver un bilan.

Cette évaluation, faisant état du Quotient Intellectuel (QI) apporte un éclairage sur les comportements de l'enfant et permet d'initier une prise en charge adaptée à la particularité de ses besoins.
 
TARIFS BILAN : 180 euros (évaluation + compte rendu, hors séance)
 

Pour info...

Seuls les psychologues diplômés d'état sont habilités à faire passer ces épreuves. En France, seuls 2 types de tests sont reconnus et validés pour mesurer l'efficience intellectuelle (notamment par l'Education Nationale, lorsqu'il faut demander une prise en compte de la précocité intellectuelle de l'enfant ou d'une déficience) :
  • Le K-ABC
  • Les échelles de Wechsler

Ces derniers sont les plus largement utilisés par les psychologues et ils se déclinent sous 3 formes, en fonction de l'âge :

- le WPPSI, qui est la forme pré-scolaire du test. Il s'adresse aux enfants de l'âge de 2 ans 6 mois, à 7 ans 3 mois

- le WISC, qui concerne les enfants de 6 ans à 16 ans 11 mois

- la WAIS, qui s'adresse aux jeunes et aux adultes, de 16 ans à 79 ans 11 mois

Spécialisée dans la prise en charge des enfants je pourrai vous proposer une évaluation avec le matériel du WISC V. Pour tout autre demande, je vous réorienterai vers mes partenaires neuropsychologues. 

D'autres évaluations pourront être entreprises pour amener davantage de précisions sur la compréhension du fonctionnement de l'enfant, soit effectuées directement par le psychologue en charge, soit par d'autre professionnels de santé tels que l'orthophoniste, le psychomotricien, l'orthoptiste, le neurologue etc.